Zalto, le verre Denk’Art Vin Blanc : un cas disputé.

Je continue la série d’article de présentation des verres Zalto par le descriptif du verre à vin blanc. Ce verre est le moins impressionnant en terme de taille ou de volume. La forme est somme toute plus classique.

20140605_09-35-16-Modifier

On retrouve ici les caractéristiques habituelles de la gamme Denk’Art : un verre fait main, absolument irréprochable du point de vue de la finition. Il est extrêmement léger, puisque il pèse tout juste 100 grammes. Par contre, le fait qu’il soit relativement compact rend la légèreté moins flagrante.

Passons donc au rendu.

Ce verre m’a donné quelques difficultés car il est loin d’être d’un usage aisé. Alors que le Schott Zwiesel Fortissimo vin blanc, qui fait le même volume, a un profil extrêmement polyvalent, ce dernier Zalto, ne l’est pas. Si je m’en tiens à une impression très générale, le Zalto met en valeur la fraîcheur, la structure et la minéralité du vin, au détriment du fruit. Il est donc particulièrement bon avec les vins manquant d’acidité, car il la souligne. Mais sur des vins délicats où le fruit est bien défini, il a tendance à éteindre le vin. Il est par exemple moyen avec les Sauvignon riches comme ceux de Bourgeois (Jadis, D’Antan), plutôt mauvais avec les Chardonnays en général. Il est difficile de l’utiliser avec bonheur sur des rouges, car les vins alors laissent ressortir principalement les tannins et l’acidité. J’ai remarqué cependant qu’il fonctionnait sur certains Tempranillo.

En revanche, il est excellent sur les vins effervescents, particulièrement ceux élaborés en climat chauds.

C’est un verre que j’ai beaucoup de mal à cerner. Il est parfois réellement excellent et parfois un peu en dessous du Zwiesel. Avec ce verre, j’ai le sentiment de toucher à la seule limite de la gamme Zalto : il manque un verre avec un profil similaire au verre Pinot Noir, mais avec un volume inférieur. Un verre qui serait vraiment adapté aux vins rouges légers.

En comparaison de ma référence, donc, le Zwiesel Fortissimo, ce Zalto Denk’Art Vin blanc est un verre qui souligne magnifiquement les acides, les arômes floraux et la fraîcheur au nez comme en bouche, la structure du vin. Le rendu est pur, harmonieux et lisible, mais ça n’est pas du tout un verre à utiliser sans discernement. Il est important de le tester avant de le choisir. Par exemple, il est idéal sur les Soave ou autres Vermentino, il est aussi excellent sur les bulles type Crémant et Champagnes. Je ne le recommande pas sur les rouges, les cépages un peu larges type Chardonnay, Grüner Veltliner. Il faudra l’utiliser avec discernement sur les Riesling du fait de sa tendance à éteindre le fruit. Dans l’ensemble, cela reste un verre de très haut niveau mais je lui préfère dans la majorité des cas, le Zwiesel Fortissimo. Encore une fois, là où le Zalto est remarquable, c’est sur son confort d’utilisation et sa légèreté… on ne peut nier que le plaisir en terme de confort de dégustation est supérieur à n’importe quel verre de taille équivalente.

SYNTHESE : 

Qualité de Fabrication : 5/5

Esthétique : 5/5

Dégustation : 4/5

Polyvalence : 3/5

Prix : 30€ prix catalogue (valable dans toute l’Europe, il est possible de commander sur le site internet du fabriquant)

Rapport Qualité Prix : Bon (Compte tenu du fait que c’est un verre fait main, le rapport qualité prix est bon.)

Please follow and like us:

Post Your Thoughts