Une bulle d’été : Sieur d’Arques, Première Bulle Rosé (France, Limoux)

PREMIERE-BULLE_Rose

Producteur : Sieur d’Arques

Vin : Première Bulle Rosé

Millésime : NV

Cépages : 70% Chardonnay, 20% Chenin, 10% Pinot Noir

Origine  : France, Limoux

Prix : 12€ (Site internet du producteur, France)

Disponibilité : France et ailleurs

Conditions de dégustation : Echantillon envoyé par le domaine. Dégusté sur deux bouteilles en 15 jours, suivi de la bouteille sur trois jours, comparaison du rendu dans différents verres.

Voici un vin effervescent en provenance de Limoux. Limoux est une appellation située dans le Languedoc et dont la caractéristique est sa capacité à amener à idéale maturité des cépages pourtant septentrionaux, que sont le Chardonnay et le Pinot Noir. Sur la carte, vous verrez que Limoux (en jaune, en bas à gauche) se situe beaucoup plus dans les terres, à la limite du Roussillon et donc des Pyrénées. Il s’agit de la plus vieille appellation du Languedoc, créée en 1938 pour ses bulles et donc aussi parmi les plus anciennes de France. Elle couvre 7 800 hectares, ce qui est une surface importante puisque cela représente un peu plus que toute la Côte d’Or (Côte de Nuits + Côte de Beaune). C’est une appellation à garder dans un coin de votre tête si vous aimez ces deux cépages car les vins produits là-bas sont à la fois splendides et beaucoup plus abordables financièrement et gustativement (ils sont souvent prêts à boire beaucoup plus rapidement) que leurs pairs de Bourgogne.

CarteVinsLanguedoc

Sieur d’Arques en est la principale coopérative (elle couvre 2 800 hectares de vigne) et elle fait partie de cette poignée de coopératives françaises de très haut niveau. Elle est connue notamment pour ses cuvées Toques et Clochers, qui sont d’une qualité remarquable et que je vous recommande de goûter, particulièrement sur Chardonnay. En outre, ses vins sont tous d’excellent rapport qualité prix, tout en ne cassant pas le marché, ce qui est une bonne et rare chose dans le domaine viticole.

La cuvée Première Bulle fait référence à l’invention du premier vin effervescent, en 1531 : c’est la naissance de la célèbre Blanquette de Limoux, un pétillant naturel, contrairement au Champagne, qui lui procède d’une deuxième fermentation en bouteille. Je ne vous cache pas que n’étant pas un grand amateur de rosé pétillant, qui sont un type de vin créé pour de pures raisons de marketing, cette

Illustration de la couleur du vin.

Illustration de la couleur du vin.

dégustation aurait pu tourner court. Il n’en est rien et on tient là, non seulement un très bon vin, mais aussi un vin qui correspond (!!) à la description qu’en fait le domaine (je signale d’ailleurs que je ne l’avais pas lue avant). Ce second point est tellement rare qu’il convient de le noter. Combien de fois on lit ces descriptions hallucinées de vins sur les contre-étiquettes ou les sites de domaines qui se voient trop beaux ? Ici, ça n’est pas le cas, ce qu’on vous dit est ce qu’on vous vend. De l’honnêteté qui fait du bien. Merci !

Première Bulle, s’il fait référence à la Blanquette est en fait un crémant, produit selon la même méthode que le Champagne (et que tous les crémants de France, le Vouvray, le Cava…). C’est un assemblage de Chardonnay, Chenin et Pinot Noir et le vin vieillit 12 à 15 mois sur latte avant dégorgement. A la vue d’abord, on tient là un joli rosé, d’une teinte élégante. Légère mais présente. On appréciera encore ici le Pinot Noir pour sa délicate façon de tacher les vins. La bulle est fine et persistante. Une belle entrée en matière. Le nez est aromatique et expressif. Etonnamment, le Pinot est très présent malgré sa minorité dans l’assemblage. Le mélange de fruit est riche, fruit jaune type nectarine mais rouge aussi, avec la cerise et la fraise, puis viennent les arômes légèrement épicés. Ca n’est pas écrasant, les arômes sont délicats et fins. Très joli, plutôt complexe. Joyeux et apéritif. La bouche est également marquée au départ par les fruits frais, rouges. Puis elle se développe une note briochée, qui se prolonge dans une finale fraîche. Elle s’étire doucement toujours avec cette petite trace minérale, mais douce à la fois. Cette bouche est équilibrée, appétante et élégante. C’est un parfait exemple de vin d’ouverture de repas, avec un petit truc en plus. Un très bon vin.

Note Wineops : 78/100 ; 0 0

Voilà donc une bulle idéale pour les débuts de repas, les apéritifs ou juste pour le plaisir. Impeccable, expressif et accessible, c’est une très bonne entrée en matière pour découvrir les merveilles de Limoux.

Post Your Thoughts