ALKO : Merlot by Blue Nun (Allemagne, France, Languedoc)

Aujourd’hui, on s’amuse ! Et oui, je l’ai fait ! J’ai goûté ce vin que j’ai vu des centaines de fois, en BiB sur les étagères d’Alko, ce VDP d’Oc mis en bouteille en… Allemagne. J’ai bien nommé Blue Nun, Merlot. Pas de millésime (ça n’est pas marqué)… ce qui ajoute à l’étrangeté du breuvage.

Qu’en dire ? Quand vous voyez l’objet, vous pensez d’emblée qu’il ne faudra jamais, au grand jamais, acheter ça. Cependant, on n’est jamais à l’abris d’une bonne âme pas forcément mal intentionnée, mais qui n’y connaît rien… Le pire, ici, c’est que le vin n’est même pas bon marché. Il sort à un équivalent de 7,15€ la bouteille… alors qu’une telle affreuseté oenologique ne mérite pas plus de 4-5€, et encore, en comptant 3,5€ de taxe/bouteille.

En terme de goût, il s’agit du paradigme du mauvais vin. Probablement raffiné via une douzaine de process oenologiques vu le résultat (voire sans doute des process pas seulement oenologiques). Rendements élevés, maturités dans les chaussettes : c’est déplaisant, ça pue la chimie, c’est vert, amer. Infect, impossible à avaler.

Quand on voit à quel prix ce vin est facturé… il est beaucoup plus intelligent d’acheter pour quelque centimes de plus Savia Viva de Parès Balta qui, lui, est un bon vin. Je ne noterai même pas cette authentique piquette. Ce ne serait guère plus de 15/100. Vous n’avez aucune raison de jamais acheter ce vin, sauf pour 1/ savoir ce qu’est un vin industriel/une piquette et 2/ gagner la coupe du monde de la pire gueule de bois.

Si je n’ai pas réussi à vous dissuader, passez à la pharmacie avant, Alka-Selzer est le mot que vous cherchez.

451158-2

Please follow and like us:
error

This post is also available in: Anglais

There is one comment

Post Your Thoughts